Avec une tempête monstrueuse qui s’abat sur la Floride, la NASA a fermé la fenêtre de lancement.

nasa, sécurise, fusée, lunaire, artemis, intérieur

Jackson Ryan est le rédacteur scientifique primé de CNET. Il était scientifique, mais il a réalisé qu’il n’était pas très heureux de rester assis sur une paillasse toute la journée. Aujourd’hui, il a le meilleur travail du monde : il raconte des histoires sur l’espace, la planète, le changement climatique et les personnes qui travaillent aux frontières de la connaissance humaine. Il possède aussi beaucoup d’horribles pulls de Noël. Tweetez-le.

La NASA a temporairement annulé le lancement d’Artemis I et a officiellement ramené sa gigantesque fusée Space Launch System et la capsule Orion au Vehicle Assembly Building du Kennedy Space Center. Cette décision intervient alors que l’ouragan Ian menace de se déplacer vers le nord, traversant Cuba et atteignant la Floride, apportant des vents et des pluies extrêmes dans les environs du pad.

L’agence spatiale a décidé de retirer ses équipes de lancement et de se concentrer sur la préparation d’un retour en arrière samedi matin, reportant l’appel final d’une journée. Dimanche, la NASA a annoncé qu’elle continuerait à surveiller la tempête, donnant ainsi toutes les dernières chances à la fusée de rester sur l’aire de lancement et de viser un lancement en octobre. 2 octobre. Mais lundi, la NASA a annoncé que la fusée couleur mandarine serait ramenée dans le VAB.

Le retour au VAB a commencé lundi à 11 h 21.m. ET. Après un lent voyage de cinq kilomètres, le vaisseau spatial a été fixé à l’intérieur du bâtiment à 9 h 15.m. ET mardi.

Selon la NASA, ce moment a été choisi en fonction des prévisions météorologiques et de la décision de laisser « le temps aux employés de répondre aux besoins de leurs familles et de protéger le système intégré de la fusée et du vaisseau spatial ». »

En prévision de l’ouragan Ian, notre fusée lunaire #Artemis I et notre vaisseau spatial ont été retirés de la plateforme et sécurisés à l’intérieur du Vehicle Assembly Building de @NASAKennedy. Lors d’une téléconférence à 14 heures ET (18 heures UTC), la direction de la NASA discutera de la décision de revenir en arrière : https://t.co/rn7zVQfhOi https://t.co/a5qd21vM6S

NASA (@NASA) 27 septembre 2022

L’administrateur de la NASA, Bill Nelson, a déclaré mardi matin à CNN qu’il faudrait attendre au moins un mois avant de tenter un nouveau lancement.

nasa, sécurise, fusée, lunaire, artemis, intérieur

« Nous savons que le plus tôt qu’il pourrait arriver est fin octobre, mais il est plus que probable que nous entrerons dans la fenêtre à la mi-novembre », a déclaré Nelson.

L’ouragan Ian est le cinquième de la saison 2022, et le risque pour le vaisseau spatial était trop grand pour le laisser exposé. La NASA a vu une tempête traverser le centre spatial avant la première tentative de lancement, avec des photos étonnantes capturées des tours de paratonnerre de la rampe de lancement détournant les éclairs dangereux de la fusée.

nasa, sécurise, fusée, lunaire, artemis, intérieur

Ce retour en arrière intervient après deux tentatives de lancement avortées. Fin août, lors de la première tentative, la NASA a découvert un problème avec le moteur 3. La deuxième tentative a été interrompue à cause d’une fuite d’hydrogène. Après de nouveaux tests en septembre. 21, la NASA semblait prête à partir, mais la saison des ouragans dans l’Atlantique a forcé un nouveau report. La NASA va maintenant évaluer la prochaine meilleure occasion de lancer Artemis I sur la lune pendant que la fusée attend dans le bâtiment d’assemblage des véhicules.

nasa, sécurise, fusée, lunaire, artemis, intérieur

L’inspection commencera après la fin de la tempête, a indiqué l’agence, et d’autres mesures seront également prises, comme « le remplacement des batteries du système d’interruption de vol de l’étage central et un nouveau test du système pour s’assurer qu’il peut interrompre le vol si nécessaire pour la sécurité publique en cas d’urgence pendant le lancement ». »

SOURCE

Image:www.cnet.com